| 
  • If you are citizen of an European Union member nation, you may not use this service unless you are at least 16 years old.

  • You already know Dokkio is an AI-powered assistant to organize & manage your digital files & messages. Very soon, Dokkio will support Outlook as well as One Drive. Check it out today!

View
 

EnFrancais

Page history last edited by PBworks 16 years, 6 months ago

 

 

 

 

[ In English ] / [ En espanol ]

 

 

 

3e édition d'Artivistic :: [ espaces in.occupés ]

25 au 27 octobre 2007 :: Montréal

 

 

Nous infiltrons tous les niveaux de la société. Artistes, activistes, académiques, architectes, bureaucrates, sans-abris, anarchistes, premières nations, immigrant(e)s, docteurs, informaticien(ne)s, queers, avocat(e)s, professeurs, sorcier(e)s, philosophes, clowns. Artivistic fournit non pas seulement une plateforme pour des artistes politisé(e)s ou des activistes artistiques, mais prend part aux mouvements mêmes qui incitent aux changements. Dans la poursuite de moments de plaisir éphémères, nous nous rapprochons de la liberté, car la résistance est perpétuelle et l’oppression, en constante mutation.

 

Nous opposons la progression d’une pensée monolithique et travaillons pour le développement de nouvelles formes dynamiques de connaissances, de représentations, d’échanges et de pratiques du quotidien. Nous voulons stimuler la pensée, l’imagination, et le corps. Nous cherchons de nouveaux modèles, des portails s’ouvrant sur des espaces in.occupés.  Artistivic dépasse le moment et devient un processus de contamination à travers un dialogue interpersonnel qui déborde l’évènement.

 

Bâtissant sur la génération de 2005, Artivistic en 2007 continuera de poser des questions sans prétendre les résoudre complètement. Nous vous encourageons à répondre à une, ou à toutes nos questions, en nous relançant avec la ou les vôtre(s).

 

< que veut dire autochtone? >

L’utilisation du terme présuppose une revendication quant à l’existence de certains droits. Le droit aux usages traditionnels du territoire. Le droit de retour à l’endroit d’où l’on a été déplacé. Le droit au statut. Le droit à l’auto-détermination. Le droit à une vie avec dignité. Dans quel contexte le mot "autochtone" prend t-il une signification et comment est-il représenté de nos jours? Quelle est la relation entre une identité ancrée dans le lieu, la terre et/ou le territoire et le droit aux ressources? Que veut dire autochtone dans un contexte de mondialisation, de migrations, et de mobilité?

 

< (espace) naturel comment? >

L’environnement est dans un triste état. Cependant, les « solutions » proposées par les environnementalistes n'aliènent-elles pas, bien souvent, les personnes qui pourraient faire une différence en employant une pensée dualiste (naturel/artificiel, nature/culture) et en perpétuant le mythe d’une nature vierge? La culpabilité et la peur sont des moyens courants d’inciter à l’action. Mais, ne serons-nous pas plus en mesure d’aider notre environnement une fois que nous aurons cédé à notre arrogance comme êtres humains, et lorsque nous commencerons à vivre avec et dans le monde et non pas de, et aliénés de celui-ci?

 

< occuper quoi? >

Le terme « occupation » inspire souvent des images d’invasion, d’enclos et de viol. Comment les corps et les espaces sont-ils conquis? Qu’est-ce ultimement qu’un espace public? À quoi servent les réserves? S’interroger sur la notion d’occupation nous mène à nous demander ce qu’il reste à occuper puisque le phénomène est plus répandu qu’il ne paraît. D’autre part, l’occupation fait écho à la résistance quand il est question de certaines formes d’appropriation. Comment peut-on occuper l’appropriation ou alors s’approprier l’occupation?

 

 

Artivistic est une rencontre transdisciplinaire internationale de trois jours sur l’interAction entre art, information et activisme. Artivistic émerge de la proposition selon laquelle les artistes ne sont pas les seul(e)s à parler de l’art, les théoricien(ne)s de la théorie, et les activistes de l’activisme. Fondée en 2004, la manifestation a pour objectif de promouvoir un dialogue transdisciplinaire et interculturel sur l’art activiste au-delà de la critique, de créer et de faciliter un réseau d’individus divers, et d’inspirer, proliférer, activer.

 

L’expression [ espaces in.occupés ] a été choisie afin de développer de nouvelles idées et pratiques relatives à la notion de territoire, qu’il soit concret ou virtuel. En effet, diverses définitions et confusions sont provoquées par les réseaux infinis composant la réalité néo-libérale du XXIe siècle. [ espaces in.occupés ] se donne le défi de rassembler des questions portant sur l'environnement, les luttes des autochtones et des immigrants ainsi que les pratiques urbaines, tout en les abordant sous l’angle de l’occupation. Dans un contexte où chaque geste a des répercussions multiples, la pensée et l'action critiques se doivent de devenir à la fois flexibles et intransigeantes. Penser en termes d’occupation devient par conséquent une stratégie pour souligner l’interdépendance de ces questions, et permet des actions de collaboration créatrices et tactiques entre "co-artistes" (artistes et non-artistes). La rencontre est conçue sous forme de trois questions interreliées et se compose de tables-rondes, d’ateliers, d’interventions, d’expositions, de performances et de projections qui auront lieu à notre quartier général temporaire au 5455, avenue de Gaspé, suite 701, et dans divers autres endroits à Montréal: OBORO, La Société des arts technologiques (SAT), centre DARE-DARE, et autres.

 

La participation à Artivistic implique un niveau d'engagement distinct des conférences plus traditionnelles. Comme nous essayons d'établir un modèle particulier d'auto-organisation, nous demandons que les intervenants soient disponibles, autant que possible, au-delà de leur entretien individuel, pour participer à d'autres présentations et interagir avec les différents participants. Par exemple, chacune des journées de l’événement débutera par un petit déjeuner communautaire où les participants pourront discuter et se réunir de façon informelle afin de discuter de leurs objectifs et de leurs intérêts. Ainsi, les échanges pourront mener à des modifications des présentations prévues pour la journée.

 

 

La Conférence Autonome

Artivistic comprend aussi un volet source-contenu libre (« open-source »). Les participants seront en mesure de s’inscrire le jour même pour tenir des sessions ad hoc qui ne figureront pas dans le programme officiel, mais néanmoins feront partie intégrante de l’évènement. Vous pouvez vous préparer d’avance, mais vous ne devez pas soumettre quoi que ce soit.

 

 

Programme

Pour s'inscrire

Lieux

Résumés

Biographies

Photos 2007

Pour nous joindre

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments (0)

You don't have permission to comment on this page.